STOP ZAB – STOP EXPULSIONS! Liberté de circulation au lieu des centres d’expulsion! Chaque cause de fuite est légitime!

Manifestation
2ème Avril / 14.00 h gare de Bielefeld

A partir de Cologne HbF - Bahnhofsvorplatz 11.00 Uhr

Pourquoi à Bielefeld?
À Bielefeld il ya une de trois ZAB (office centrale pour les étrangers) de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (NRW). Le ZAB de Bielefeld n’est passeulement responsable pour l’organisation des expulsions en tout NRW. Elle „conseille“ aussi concernant/dans les “avantages duretour volontaire” dans les camps d’expulsion (dit „Centre du Balkan d’Ouest) pour des réfugiés “indésirable”. Car pas loin de Bielefeld il y a entre autres le centre d’expulsion à Hövelhof-Staumühle, dans lequel des réfugiés d’Albanie ont étégardés et rapidement expulsés – maintenant ca concerne aussi les réfugiés du Kosovo, de la Serbie, la Bosnie-Herzégovine et de la Macédoine et d’autres vont suivre bientôt.
La branche de l’office fédéral de la migration et des réfugiés (BAMF) à Bielefeld déroule la procédure accélérée en dérobant la chance d’asylaux personnes concerné-e-s.

L’été d’espoir
L’année dernière les murs d’Europe finalement sont devenus friables! Ilss’effritaient parce que beaucoup de gens de partout s’étaientmis en route pour beaucoup de raisons. Ces gens ont refus de secontenter avec la vie de misère que le système d’exploitation et de pouvoir global leur concédait. Ils cherchent une vie meilleure! Les régimes européens ont perdu le contrôle sur les mouvements migratoire et pour un bref instant les gens ont pu se bouger silibrement comme il n’était pas possible pendant longtemps. Un succès énorme qui était le résultat de la lutte du mouvement des réfugiés. Depuis, les autorités luttent pour regagner le contrôle. Ils veulent contrôler les gens pour les répartir en “utiles” et “inutiles”.

Il n’y a pas de pays d’origine sûr
Comme en Bavièreil y a des camps d‘expulsion spécialement pour des gens des “pays d’origine sûre”. On pousse les réfugiés de repartir “volontairement” ou on les expulse dans des procédures accélérées. Le modèle construit de “pays d’origine sûr” qui est déjà appliqué aux tous les Balkans seront étendus sur l’Algérie, le Maroc et la Tunisie, qui veut dire que les gens qui fuient ces pays également ne vont pas avoir la chance de rester ici. Beaucoup de réfugiés des Balkans sont Roms dont l’existence y est démuni, qui sont marginalisé-e-s et poursuivi-e-s et dont les ancêtres étaient assassiné-e-s par le régime nazi. C’est confirmé multiplement et les autorités lesavent parfaitement. Également des persécutions dues au sexe ou àl’orientation sexuelle dans beaucoup des pays sont confirmés. Aucun pays et sûr pour toutes et tous.

Nationalisme n’est pas une alternative
Pendant qu’il ya des restrictions de la loi d’asile, des murs croissants en et autour de l’Europe, l’utilisation de la Turquie qui lutte autoritairement contre les kurdes comme État tampon, un mouvement raciste et nationaliste grandit en Allemagne. Ce mouvement regroupele „coeur de la société“, CSU, AfD et des nazis. On peut voirl’agression de ce mouvement dans des centaines des maisons d’hébergements attaqués, encore encouragé par le comportement dela police et la politique. Actuellement on témoigne d’une compétition de la politique sur qui est la partie la plus cruelle contre les réfugiés.

Acteurs des expulsions
Ce n’est queles ZAB, les offices pour les étrangers locaux, les compagniesaériennes, qui mettent à disposition des vols pour les expulsions, l’aéroport de Düsseldorf, qui entretient un propre Gate pour les expulsions, c’est par-dessus tout les entreprises et les organisations qui exploitent les centres d’expulsion. Étonnamment, souvent ils ne sont pas les entreprises privés qui opèrent ces centres, mais les organisations dites humanitaire, comme les Malteser et la Croix Rouge. Il est très significatif que ces organisations acceptant à opérer ces foyers, dont le seul but est la création d’un climat de peur et dudécouragement – pour aboutir l’expulsion sans accroc et présence publique.

Ce qui est déjàassuré, c’est que ni les racist-e-s francs, ni les autorités vontstopper les gens qui se sont mis en route!

Nous voulons nous rejoindre avec toutes et tous qui n’acceptent pas les expulsions etle classement des gens en ‘bons’ et ‘mauvaises’ réfugiés!

On lutte ensemble pourune bonne vie pour tous et toutes!
Nous ne voulons pas quela ZAB de Bielefeld organise les expulsions! Laissons-nous l’arrêter!
Luttons ensemble pourla liberté de circulation!

https://bewegungsfreiheitstattlager.noblogs.org